Another Day In Heaven

vendredi 5 juin 2009

Changement d'adresse : www.bea-karim.com

Suivez nos aventures à l'adresse : www.bea-karim.com

Posté par kgtrash à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


jeudi 18 janvier 2007

Oui, la vie existe aprés le blogging !

Re_exposure_of_DSC00206_v2J'espère que vous êtes toujours au bout du fil RSS car mon clavier me démange sans parler de l'envie qui est de retour.

Je n'ai jamais été tres loin mais le choix de blogger n'est motivé par aucune explication scientifique et puis ne compter pas sur moi pour un mea-culpa au sujet de cette longue absence.

En tous cas : Content de vous revoir !


Posté par kgtrash à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 25 avril 2006

Y at'il une vie aprés le blogging ?

dsc003763J'ai decidé de mettre en pause de façon indeterminé ce blog.

C'est vrai qu'il était déjà en pause de facto, mais là où je suis trop fort ce que je suis en train de faire un post pour dire que je ne ferais plus de post. Bref, passons ...

Submergé par le travail, je ne sais plus où donner de la tête. Il y a même des jours ou j'ai fait l'impasse sur mon mail perso. Je ne trouve plus la motivation de blogger. Je m'attendais à plus d'interactivité avec les lecteurs. Même si j'atteignais modestement les 20 visites/jours en moyenne, trés peu de commentaires ont été postés.

Je me demande souvent pourquoi les gens bloggent, quels sont leurs motivations. Cherchent-ils un rayonnement ? sont-ils un peu exibitionnistes ?
Les blogs sont sans aucun doute un super outil de communication et d'information. Je serais toujours scotché à mon agregateur RSS. Mais je ne pense pas être fait pour blogger.

Merci, en tout cas, à tous ceux qui sont venus faire un tour et surtout à ma correctrice de "fote d'orttografe" qui a lue tous mes post en avant première. Gardez mon blog dans votre liste de favoris RSS : on ne sait jamais, il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis.


Posté par kgtrash à 22:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

dimanche 19 mars 2006

Antilles, Ti-Punch, Sarko : Chercher l'intrus

dsc00253J'ai un peu délaissé le blog ces derniers temps entre autres pour cause de vacances. Rassurez vous, je ne suis pas allé bien loin, je suis resté en France mais en étant comme même à 7000 Km de Paris. Croyez-moi ça fait bizarre d'être dans les Antilles et de voir des gendarmeries ou des Leader Price.

En tous cas, si vous n'êtes pas encore allés en Guadeloupe (plus particulièrement Les Saintes), le coin vaut le détour surtout si vous êtes amateur de belles plongées dans eaux chaudes avec de la poiscaille colorée.

Tout fut parfait sauf que Sarko s'est invité dans ce petit coin de paradis. Epaulé d'un service d'ordre digne d'un président ricain, il a réussi à foutre le bordel dans toute l'île en créant un embouteillage monstre. En tous cas, il ne semble pas très apprécié dans le coin et c'est un peu normal vue toute la "merdologie" qu'il déverse en métropole. Pour preuve, son passage sur RFO et je peux vous dire qu'il s'en rappellera.

dsc001741

Notre Sarko, habitué à des interviews ou on lui brosse le poil, s'est un peu fâché suite à des questions qui ne suivent pas trop la ligne du parti. Regardez bien la petite vidéo et vous verrez qu'à des moments notre Zorro de l'intérieur ressemble véritablement à un autre contre héros de BD : Iznogoud.

Et comme le dit cette expression créole : Zafé tchou mel qui prend plomb (Si le merle a pris du plomb, tant pis pour ses fesses) …


Posté par kgtrash à 12:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 21 février 2006

Ce Marock qui est le notre.

marockJe suis allée voir Marock. Depuis le temps que tout le monde en parle, sans oublier toutes les polémiques auxquelles on a eu droit ! 

Comme tout bon mouton, j’ai couru au ciné pour être choqué par ce film anti-marocain, sioniste et qui atteint à «la dignité du Maroc et des Marocains». Ce n’est pas moi qui le dit mais Mohamed Hassan El Joundi, Secrétaire Général du Syndicat du théâtre marocain. Dans un acte de bravoure, il a même appelé au boycott. 

Bref, devant tant de virulence, je m’attendais au pire. Mais à la fin de la séance, je n’avais pas senti que l’on avait atteint à ma dignité ni que j’avais particulièrement envie d’aller demander ma carte du PJD (parti islamiste marocain) pour sauvegarder nos valeurs morales.

Pour nos amis qui ne sont pas au courant de l’actu ciné du royaume chérifien, il s’agit de jeun’s de la haute société Casablancais qui entre alcool, shit et belles villas essaye d’avoir le bac. Le film a pour trame de fond une romance entre une musulmane et un juif.

Je n’ai pas été choqué car cette chronique légère ne fait que refléter la réalité. Pour avoir connu ce milieu, l’équipe du film a fait un excellent travail pour reproduire la vie de cette infime minorité. Les gens que l’on voit ne font pas le ramadan et parlent quasi exclusivement le français. Il sont loin d’être représentatif du marocain moyen ou des cartes postales sur lesquels flashent les européens mais existent et font parti de la société marocaine à part entière.marock21

Alors que devons nous faire dans ce cas ? Se voiler la face ? Jouer à l’autruche comme toujours ? Pourquoi faudrait il occulter ce coté de la société marocaine ?

Ras le bol du politiquement correcte, le ciné marocain régresse et ne produit que des films lisses et d’un ennui notoire. Il existe des exceptions mais elles restent limitées.

Dommage que des artistes se soient posés en censeurs, le Maroc a besoin d’une bouffée d’oxygène et pas d’une vieille garde qui retrouve des réflexes dignes de l’age de pierre.


PS : Morceaux choisis de Mohamed Hassan El Joundi : «Quand je ne peux pas aller voir un produit artistique avec ma femme et mes enfants, cela veut dire qu'il n'est pas valable et constitue une atteinte à ma liberté». « L'art est une langue de beauté et de rêve et non une langue de rue, de bidonvilles et de malfrats, qui interdit à tous les citoyens éduqués de l'accepter et la soutenir.Au contraire, il faut lutter par tous les moyens contre cette dégénérescence culturelle qui affecte de plus en plus notre société».


Posté par kgtrash à 00:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]



samedi 21 janvier 2006

Vive la jeunesse !

dsc00001 Après une lecture sans intérêt du Matin du Sahara et devant un Noss-Noss (boisson chaude moitié café moitié lait) bien entamé, je commençais à méditer sur les quelques jours passés à Casablanca.

Repasser par la case Maroc permet de se ressourcer et comme dirait l’autre : «  de remettre 10 balles dans le flipper ». C’est aussi l’occasion de se poser bon nombre de questions sur des sujets métaphysiques ou purement nombrilistes. Mais plus le temps passe, plus le Maroc donne l’impression d’être fâché avec sa jeunesse. (Chômage, horizon bouché, désespoir endémique, inégalité des chances …) 

J’ai même entendu dire que pour les jeunes : vivre au Maroc c’est comme vivre chez ses parents. On ne peut pas avoir la télécommande, il ne faut pas mettre la musique trop fort et surtout notre sort dépend de l’humeur parentale….

Et malheur à ceux qui ne baissent pas la tête car l’unique option qui s’offre à eux reste de fuir le domicile parental vers de nouveaux horizons.


Posté par kgtrash à 01:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 12 janvier 2006

Le mouton : c'est super bon !

dsc000761C’est vraiment agréable d’être au Maroc au milieu des siens en cette période de l’Aid El Kebir. Malgré le froid (la température oscille entre 5° et 16° en sachant que le chauffage et l’isolation sont inexistants dans les maisons marocaines) qui règne à Casablanca, on est tout de suite enveloppé par une chaleur humaine qui vous fait oublier vos 2 épaisseurs de chaussettes. 

Lors de cette journée de fête, le marocain et la marocaine se transforment en véritables carnivores qui ingurgitent en moyenne 3 kg de viande. Alors au diable le cholestérol ou les régimes à base de salade. Mais c’est vrai qu’il est difficile de résister à du boulfaf (brochettes de foie enveloppées de graisse) dont il n’existe pas encore de version light. Sans oublier aussi, le coucous que l’on s’enfile dans soirée et le tajine aux pruneaux pour le goûter (ce n’est pas une blague).

oulmes_sport1Mais si vous vous sentez ballonnés, il reste le remède miracle qui vous aidera à remettre ça le lendemain : l’eau minérale Oulmes (Eau qui jaillit au coeur du Massif Volcanique du Moyen Atlas, riche en oligo-éléments et naturellement gazeuse). Un verre pendant le repas vous permettra de continuer votre marathon gargantuesque.

Croyez moi c’est une véritable torture, impossible d’en échapper. Il faut vraiment que j’alerte Brigitte Bardot. Elle seule pourra nous sauver de ce gavage sauvage. 

Bonne fête et Aid moubarak Said.


Posté par kgtrash à 03:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 1 janvier 2006

Bonne et heureuse année 2006

bonne_ann_e
Avec plein de posts et surtout des commentaires de votre part.


Posté par kgtrash à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 30 décembre 2005

C'est combien de chameaux le billet d'avion ?

ram1Comme tous les marocains, j’adore l’Aïd el-Kebir. Comme tous les marocains, j’adore le passer en famille au Maroc. Comme tous les marocains, je dois prendre l’avion pour y aller. Comme tous les marocains, je me dis que les billets pour faire un tour au bled ne sont pas donnés. Comme tous les marocains, je n’ai pas d’autre choix donc je paye le prix fort.

Allez comparer sur Kelkoo et vous verrez que le prix d’un vol direct Casa-Paris est très proche d’un Paris-New York. Air France et Royal Air Maroc se font tellement de beurre avec cette liaison qu’ils ne vont plus avoir assez d’épinards. D’ailleurs, la RAM va tellement bien qu’elle a déjà fait l’acquisition d’Air Sénégal, vient tout juste d’acheter Air Gabon et négocie Air Cameroun . Bref, c’est une affaire qui roule sauf que l’on a l’impression de servir de dindon de la farce ou plutôt de mouton pour l’Aïd el-Kebir.

Le gouvernement est en train de développer, dans le cadre de la vision 2010, les vols charters sur Marrakech et Agadir en continuant à interdire leur atterrissage à Casablanca et Rabat. 

Je suis conscient que le tourisme est essentiel mais le Maroc gagnerait à ce que sa diaspora rentre plus souvent pour le bonheur des familles mais aussi de l’économie. N’oublions pas que chaque année les résidents marocains à l’étranger injectent une manne de 3,7 milliards d’euros dans les finances du royaume.


Posté par kgtrash à 03:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 4 décembre 2005

Sarko Skanking : Un autre discours est possible !

visuel_sarko_sanking1Vous devez vous dire que le titre de ce post est bizarre.  Quel est le rapport entre le Skanking (danse jamaïcaine) et notre super - ministre - zorro - tolérance - de - l'interieur ?

A première vue : rien. Mais en écoutant ce fichier MP3, vous aurez la réponse. Ca dure 7 minutes mais ça vaut le coup. Il s'agit en fait de montages sonores piochés dans les discours de Sarkozy et mis sur un fond musical reggae. Le résultat est bluffant. Un blog y est même consacré.

Espérons que M. Grosdidier (député UMP voulant interdire certains groupes de rap) appréciera la violence des propos.

PS : les crédits du MP3 : Polemix & La voix off + Onsfoudkilao + instrumental Studio One


Posté par kgtrash à 02:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 30 novembre 2005

Aime la France ou tire-toi !

racismeLors des violences des banlieues et malgré quelques voix discordantes, le discours dominant établissait le constat d'échec des divers politiques d'intégration et les élites nous parlaient d'offrir un avenir avec un peu moins de discrimination à cette France Black Blanc Beurre.

On avait finit par croire que dès la fin des émeutes, ça serait la fête : On voyait Rachid Arab revenir au JT de France 2 et un noir propulsé à la tête du ministère de l'économie. La société semblait avoir pris conscience qu'il fallait vraiment mettre en application le fameux : "Liberté-Egalité-Fraternité" pour éviter de retomber dans les mêmes schémas. Un véritable sursaut salvateur allait s’opérer.

Mais depuis quelques jours, à écouter les déclarations des politiques dont les médias se font l'écho, tout ça est oublié. Les discours à l'égard des étrangers se musclent de plus en plus, faisant la liaison entre les violences et l’immigration.

Gérard Larcher, ministre délégué à l'emploi, s'est même risqué à nous expliquer que la polygamie était l'une des causes de la crise des banlieues et que face à ce «comportement anti-social, il n'est pas étonnant que certains d'entre eux aient des difficultés à trouver du travail», rien à voir avec la couleur de la peau, le nom ou l'adresse.

Dans la foulé, Sarkozy nous mitonne une loi sur l'immigration qui compliquera encore plus les possibilités d'intégration des populations étrangères déjà présentes en France. Par ailleurs, il nous explique qu'il va expulser deux fois plus d'étrangers en 2006 comme si les clandestins étaient en première ligne lors des violences : Azouz Begag devra faire attention de ne pas se faire embarquer dans cette chasse au faciès.

Même des intellectuels à forte diffusion se sont permis de vomir leur haine de l'étranger dans les journaux. Alain Finkielkraut dit texto : "Le problème est que la plupart de ces jeunes sont noirs ou arabes et s'identifient à l'islam" ou encore "L'antiracisme sera au 21ème siècle ce qu'a été le communisme au 20e".

Aujourd’hui, je suis sceptique sur la capacité de la société française à reconstruire un modèle égalitaire qui marche et surtout à donner les mêmes chances à tous les enfants de la République.  Il semble de plus en plus difficile de lancer des politiques différentes avec des élites politiques identiques et indéboulonnables.


Posté par kgtrash à 21:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 14 novembre 2005

22, la grippe aviaire !

pic109822Ah ! Depuis quelques jours, je me sens beaucoup mieux. Les histoires de grippe aviaire ont totalement disparu des médias. C'est vrai, on commençait à sérieusement redouter le pire.

Malgré ma vaccination contre la grippe, je me suis éloigné de tout ce qui était de proche ou de loin ressemblant à des gallinacés, je me suis même mis à manger du tofu à base de soja transgénique Américain. J’avais peur de me retrouver avec une crête et surtout entouré d'une basse-cour. De plus, manger des graines, ce n’est pas mon truc, même si le sport national au Maroc est sans conteste l'ingurgitation de Zereâa (graines de tournesol salées).

Je suis impressionné que nos autorités et, à leurs têtes, notre ministère de l'intérieur M. Sarkozy, aient arrêté aux frontières ces hordes d'oiseaux sauvages qui voulaient mettre à feux et à sang notre république démocratique Française. J’espère aussi que les familles de ces sacs à plumes qui vivent (légalement ou illégalement) en France seront renvoyés chez eux.

Attention, je n'ai rien contre les poulets, les oies ou les dindes. Avant tout ça, je ne pouvais résister face à un tagine au poulet ou encore un magret de canard. J'ai même plusieurs fois mangé du Mac Nuggets. Mais trop, c'est trop ...


Posté par kgtrash à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 9 novembre 2005

Etranger, tu es la cause de ce marasme !

fotoriotNon content de ses précédentes sorties, notre Sarko-Zorro revient avec une idée révolutionnaire, digne d'un républicain convaincu :"Expulser sans délai de notre territoire national les étrangers condamnés dans le cadre des violences urbaines. Y compris ceux qui ont un titre de séjour."

Que penser de cette phrase prononcée à l'assemblée nationale devant un parterre de députés UMP en pleine ovation ? Visiblement, Mr Sarkozy continue à ratisser large, en vue de la présidentielle. Bientôt, le FN devra fermer boutique, faute d’électeurs.

Peut être que notre Sarko-Zorro a oublié qu'il y a deux ans, il faisait voter une loi interdisant la double peine. Même si ce texte rendait encore plus difficile l'intégration des immigrés en durcissant les conditions d'obtention du statut de résident, il abolissait une des plus grosses injustices guettant les étrangers.

Notre ministre de l'intérieur cherche à mettre au banc de la société ces hommes et ces femmes qui s'investissent sans compter en France, même s'ils n'ont pas la bonne couleur de peau ou le bon accent. Et puis comment larguer un gamin en Algérie ou au Maroc alors qu'il est né ici.

Les actes de violence sont condamnables et les coupables doivent être punis, mais pourquoi créer une discrimination face à la peine encourue ? Pourquoi stigmatiser les étrangers alors que sur plus de 1800 jeunes arrêtés, 120 ne sont pas de nationalité française ? Et surtout pourquoi Sarkozy ne démissionne pas et qu'il aille s'exiler sur une île déserte ?

Comme diraient les lascars, j'ai la rage et remarque finalement que les rappeurs du groupe NTM étaient de véritables visionnaires. En 1995, ils sortaient l'album "Paris sous les bombes" contenant le morceau "Qu'est-ce qu'on attend". Lisez les paroles et vous verrez, elles sont d'actualité.


Posté par kgtrash à 21:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 4 novembre 2005

Sarkozy : Tolérance-Zorro

la_haineLes rares fois que j'ai allumé ma télé ces derniers jours, les même images revenaient sans cesse : Incendies,  émeutes et des CRS un peu dépassés. A certains moments, on ne savait plus si l'on était à Bagdad ou à Clichy.

Comme tous le monde, je suis un peu désabusé face à tant de haine, de destruction et de violence. Tout cela est parfaitement répréhensible même si des circonstances atténuantes existent. Mais ce qui m'a le plus choqué, ceux sont les divers sorties très médiatisées de notre cher Sarko, toujours prêt à protéger la veuve et l'orphelin (à condition, bien sur, qu'ils aient des papiers).

Que doit on penser de  son débarquement à Argenteuil, manu militari, à la tête d'une horde de journaliste à 00h30, bombant le torse tel un Tony Montana et expliquant à madame Michu qu'il va la débarrasser de la racaille ?

Notre Zorro joue la provoc' et je suis bien curieux de savoir s'il se serait aventuré à agir de la sorte en Corse au sujet des nationalistes. Aujourd'hui, notre ministre d'état nous parle de sécession, de complot et de coordination national des émeutiers, bref, à l'écouter, on pourrait penser que c'est un complot fomenté de l'étranger.

Sarkozy et ses collègues nous promettent de ramener l'ordre républicain dans les banlieues et faire marcher tous ces jeunes à la baguette. Mais pour la suite : que prévoient ces politiques ?

Il serait temps de sortir Azouz Begag du placard et que l'on parle enfin d'égalité des chances pour ces braves gens, ghettoïsés dans des quartiers où un taux de chômage de 30% reste la norme.


Posté par kgtrash à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 30 octobre 2005

C'est pas mon clandestin, c'est le tien !

bordersignLe sujet ''immigration clandestine'' continue à se traîner à la télévision ou encore dans les journaux, malgré une concurrence forte de la part de la grippe aviaire ou des émeutes de Clichy-Sous-Bois (région parisienne).

On a vu fleurir bon nombre d'articles et de sujets télé. Il y a une quinzaine de jours, l'émission "Arrêt sur Image" (France 5) y a consacré une chronique et plus récemment Tahar Ben Jelloun, avec la plume que l'on lui connaît, signe un billet intéressant dans Le Monde.

Le retour à la surface médiatique de cette crise humanitaire semble, de plus en plus, être le résultat d'une véritable bataille médiatique entre l'Espagne, le Maroc, l'UE et l'Algérie. Tels de vrai pros de rugby, chacun balance la patate chaude à son voisin et s'il peut lui faire un croche-pied dans la foulé, c'est encore mieux. Sans oublier, le refrain que fredonnent en cœur tous les protagonistes : « c’est pas moi, c’est l’autre ».

Suite à ces images chocs, on aurait pu espérer que nos chers politiciens se saisissent du drame et qu'ils nous proposent une belle solution concertée, dans le respect de la dignité de ces pauvres hommes et femmes.

Mais bon, sur ce coup là, j'ai du être un peu naïf sur les bords ...


Posté par kgtrash à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 24 octobre 2005

Qui me sucre mon café ?

2_corruptionLors d'un post précèdent, nous parlions de la corruption au Maroc au travers de l'affaire des cartes d'identités biométriques. Les chiffres (77° place et une note de 3,2/10) que j'avais utilisés été tirés du classement 2004 de Transparency international.

Pour ceux qui espéraient une amélioration de la situation : c'est raté. Le classement 2005 consacre l'enlisement du Maroc dans ce domaine avec une note qui ne varie pas mais un passage à la 78° position.

La situation est d'autant plus grave que c'est la chute libre : en 2000, le Maroc occupait la 37° position.

Alors à quand une véritable éclaircie dans ce domaine ? A quand un véritable passage à l'action des autorités ? Quand les gros poissons seront il véritablement inquiétés et pas simplement le petit fonctionnaire en bas de l’échelle ?

Espérons que cette 78° position sera l'équivalent d'un coup de fouet qui nous fera réagir !


Posté par kgtrash à 23:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 21 octobre 2005

La poule de la mort

supporterC'est vrai que vu le titre et l'actualité (surtout ici en Europe), vous auriez pu vous attendre à un post au sujet de la grippe aviaire ou en encore du Tamiflu, indisponible en pharmacie. Cette psychose me fait sourire mais pas autant que le laboratoire Roche qui se frotte les mains. A la veille du week-end, mon post se veut loin de toutes ces considérations qui font paniquer les éleveurs de volailles et les porteuses de chapeaux à plumes importées de Turquie.

Je voulais aborder quelque chose plus terre-à-terre mais qui néanmoins va agiter les marocains pendant un bon moment : Le tirage au sort de la CAN 2006. La main innocente nous a gratifié d'un groupe difficile (Egypte, Libye, Côte d'Ivoire, Maroc) : une poule de la mort.

Les lions de l'Atlas devront nous sortir le jeu des grands jours, surtout face aux pharaons qui joueront au pied des pyramides. Même si les dernières prestations de notre mountakhab n'ont pas vraiment été convaincantes, tout devrait rentrer dans l'ordre, car le fautif a été évincé et il parait que nous aurions droit à un sauveur venant du foot français.

Bref, espérons juste que notre équipe nationale égale ou dépasse la prestation de la dernière CAN, avec ou sans vaccination contre la grippe.


Posté par kgtrash à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 19 octobre 2005

iPod Vs Vinyle Battle

dj_cartoonQuand nous étions gamins, nous tombions tous en admiration devant ce surhomme : le DJ. Un magicien du rythme qui mélangeait les disques avec goût et technique. Comble du succès, les filles venaient s'agglutiner autour de lui, mais des fois ça pouvait tourner au vinaigre car des personnes insistantes et virulentes venaient donner leur avis sur la programmation musicale ou encore réclamer que les "slow" passent plus tôt. Mais comme un vrai idj_largeprince le DJ savait balayer tout ça d'un revers de mains et renvoyer les gens se dandiner.

Les DJ existent toujours mais leur matière première est en train de changer. Les vinyles continuent de disparaître aux grands dames des puristes qui jurent et crachent que le son venant de ces galettes noires est inimitable. Même les CD sont dépassés.

Aujourd'hui le MP3 est roi et il règne en maître. Mais ne vous inquiétez pas ! Pour que nos DJ restent dans le vent et qu'ils continuent de nous faire danser sans avoir l'air "has been", Numark vient de sortir une table de mixage ou vous insérez deux iPod et la fête peut démarrer.


Posté par kgtrash à 23:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 13 octobre 2005

Qui me paye un café ?

corruptionAu Maroc, tout le monde a eu droit au moins une fois à cette morsure douloureuse qui vous oblige à mettre la main au portefeuille et à trouver un complexe subterfuge pour glisser ce quelque chose dans la poche de votre prédateur. Tout cela se fait dans l'honneur, le sourire et la dignité des protoganistes. Certains l'appellent "tadouira" et d'autres le "bakchich".

N'y allons pas par quatre chemins : je veux parler de la corruption. Je vois déjà certains d'entre vous m'affirmant que cela est en train de changer. Je leur donne raison.
Entre 1999 et 2004 le Maroc est passé de 54e à 77e dans le classement de Transparency International. Cette organisation a même envoyé à nos parlementaires une lettre avec les conclusions pitoyables de son enquête.

Au plus haut sommet de l’état, on se dit déterminé à lutter contre la corruption et à faire de ce combat une priorité stratégique.

Que penser alors quand la DGSN (Direction Générale de la Sûreté Nationale) attribue les deux lots principaux du projet de la nouvelle Carte d’Identité Nationale Biométrique à deux sociétés étrangères (COGENT SYSTEMS et THALES) sans mise en concurrence ni appel d’offre ?

Ce véritable bond en arrière fait mal pour plusieurs raisons :

  • on envoie un signal négatif aux opérateurs économiques qui en tiendront compte avant d’investir,
  • ces deux lots représentant plus de 150 millions de Dirhams (15 Millions d'euros), ils auraient pu être une aubaine pour les entreprises marocaines du secteur,
  • au Maroc, il n'existe aucune legislation concernant la protection des données personnelles. Le traitement en catimini de cette affaire visait à eviter tout débat sur les risque que ce projet fait peser sur les libertés individuelles.

Il faut que notre gouvernement redresse la barre et montre le chemin à suivre car il serait dommage de tomber dans un schéma ou les gradés décident et les politiques baissent le regard.


Posté par kgtrash à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 octobre 2005

Immigration clandestine : Jusqu'à ou ira l'hypocrisie ?

arton276471

Nous avons tous vus les images déchirantes de ces hommes morts de faim et de froid à la dérive ou encore ces corps inanimés gisant sur les cotes espagnoles. Malgré tous ces cris de détresse, la forteresse Europe n'a fait que répondre par la violence : criminalisation de l'immigration (légale ou illégale) et création d'un véritable rideau de fer entre les deux rives.

Les murs de barbelé et le SIVE (Système intégré de vigilance extérieure : dispositif impressionnant comprenant 25 stations de détection, une douzaine de radars mobiles et quelques dizaines d'unités de patrouilleurs) ne semblent stopper cet exil vers un nord étalant son opulence. Comment peut on penser contenir avec cette façon brutal, ces africains dont le moral et la motivation ont été forgés par toutes les épreuves vécues sur leur périple (faim, soif, menaces de mort, racket ...). Certains sont venus à pieds du Mali ou de la Guinée.

Par exemple, le SIVE a coûté plus de 300 millions d'euros à l'UE : n'aurait il pas été plus intéressant d'investir cet argent dans des projets de développement durable afin d'éviter au continent noir cette hémorragie ?

Aujourd'hui, les médias nous livrent les images de ces sub-sahariens lâchés en plein désert par les autorités marocaines et nous "informent" que les africains sont renvoyés chez eux à coups de charters ou en bus. Franchement qu'espérait le gouvernement espagnol, en confiant ces hommes au Maroc ? (124ème au monde pour le développement humain (Rapport PNUD 2005), 131ème sur 194 pays en matière de respect de la liberté de la presse (Freedom House, 2004) et 77ème sur 194 pays à l’Index de Corruption de Transparency International de 2004.)esp_ar_0410051

Sur cette affaire, le Maroc a encore une fois manqué de faire preuve d'humanisme et de compassion et l'Espagne nous donne vraiment l'impression de sous-traiter le "sale boulot" à son voisin du sud qui peine déjà à assurer une vie decente à tous ses citoyens.

Il serait temps que l'Europe descende de sa très haute chaise de moralisatrice. Elle doit donner l'exemple sur ce dossier en traitant ces immigrés comme des êtres humains et cesser de pousser la stratégie qui fait du royaume chérifien le gendarme bienveillant de la vielle europe.


Posté par kgtrash à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]



Fin »